ÉRIC VEILLÉ | LE SENS DE LA VIE ET SES FRÈRES



Le livre d’Éric Veillé est sans doute l'un des rares livres que j'ai plaisir à relire constamment. Bien que l'on m'ait offert ce petit recueil d'histoires courtes il y a des années, je continue de le consulter très fréquemment et toujours avec la même envie.

Les histoires, qui tiennent sur une page et quelques cases, sont loufoques, concises et mêlent cynisme et poésie. De drôles de personnages interviennent dans des situations étranges où le langage est sublimé malgré l'espace réduit du texte.

Chaque planche dépeint avec humour le quotidien absurde de la Vie, et Éric Veillé semble d'ailleurs se mettre lui-même en scène dans certaines histoires... 





Cette sélection a été faite un peu au hasard, et je ne prétends pas que ce sont les planches les plus drôles (pas de mauvais procès dans les commentaires).

Ce livre coûte un peu plus de 10 euros et sera votre cadeau de dernière minute idéal. Offrez le à n'importe qui, tout le monde applaudira. 

C'est un excellent livre qu'il faut avoir. point.

Il s'achète ici ou au Monte-en-L'Air.



.

6 commentaires:

office !!!! a dit…

ca ressemble beaucoup a un certain auteur breton je trouve (et c'est la raison pour laquelle je ne l'ai jamais lu d'ailleurs...)

Maxime a dit…

oh non !! tu peux pas dire ça, sinon y'a plus de bd.

pas d'accord là-dessus !

office !!!! a dit…

non mais c'est quand meme hyper semblable à scotch & penicillin non ?? je veux dire, c'est le meme genre de typo, le meme genre de narration, etc... je sais pas, ca me semblait très proche...

mais peut etre que je me trompe hein !

Maxime a dit…

oui, j'avais bien saisi que tu parlais de Tipi. mais, franchement, je ne trouve pas que ça se ressemble tant que ça. bien sur, "l'architecture" est la même, mais je ne ressens pas les mêmes choses dans les deux dessins.

et Tipi c'est excellent aussi bien sur.

Gala a dit…

Ce bouquin est génialement drôle. Son titre étant déjà plus qu'attirant !

wens a dit…

Bonjour.
C'est aussi pour moi un des livres dans lequel je me replonge souvent. c'est un chef d'œuvre et peu importe que le graphisme fasse penser à d'autres, il reste singulier. Je suis ravi de constater que cet ouvrage a d'autres inconditionnels !
( sinon, une petite faute d'inattention : "qu'on m'ait offert" )