TRÉSOR CACHÉS DE LA CÔTE D'AZUR | BENOIT GRIMALT - POURSUITE ÉDITIONS



Cette semaine, je me suis fait livrer direct dans ma boite aux lettres le tout dernier projet de Poursuite Éditions, "Trésor caché de la Côte d'Azur" de Benoît Grimalt.

C'est un joli A5 agrafé, imprimé au riso en quadrichromie. Le choix du papier de couverture en fait un objet agréable à feuilleter.





Chaque photo est accompagnée d'un court texte sous forme de commentaire ironique et poétique (traduit en anglais également).  






Comme à leur habitude, Poursuite Éditions livre là un beau projet, dont le choix d'une impression au riso apporte une certaine douceur aux images et donne au projet une dimension (sudo)onirique. 

Après, je m'interroge sur l'utilisation devenue quasi-systématique du risograph dans les publications photos de ces derniers mois... Certes, cette technique est singulière et permet des résultats décalés et esthétiquement intéressants, mais qu'en est il du rapport des images à cette reproduction alternée ?

Le riso est une technique qui "détériore" l'image par une trame plutôt grossière et des décalages incontrôlables, aussi, je crois que comme toutes techniques "alternatives", elle finira inextricablement par lasser... 


> Se procurer le zine pour 10 euros.



.

 

2 commentaires:

alainberlin a dit…

si tu l'as reçu en début de matinée, on peut dire que c'était in rizotto

Yann a dit…

ah Sammy Stein m'avait offert le bouquin Do you know Syd barrett ? qui était excellent !

Quand au procédé riso, ça m'attire franchement pas, sauf si c'est vraiment justifié on va dire.